A PROPOS

LA CRÉATIVITÉ EST UNE ÉNERGIE INÉPUISABLE

La durabilité, devenue urgente nécessité, est possible grâce au passage d’une société fondée sur les énergies non renouvelables à une société recentrée sur les énergies créatives.

MON PARCOURS

Diplômé de l’Ecole de Design de Nantes Atlantique en 2008, mon parcours est essentiellement empreint d’interdisciplinarité et d’interculturalité. Co-fondateur de deux collectifs professionnels, l’un en design et l’autre en photographie, j’oeuvre étroitement avec diverses disciplines. J’ai emmené mes projets jusqu’en Amérique du Sud, et travaille depuis plusieurs années entre France et Bolivie, suivant une série d’allers et retours initiée en 2006. J’interviens en particulier dans des projets à vocation sociale et promeus un design orienté vers le développement de futurs durables. Depuis 2017, j’enseigne également le design et la photographie à l’étranger dans différents établissements d’enseignement supérieurs, ainsi que dans le cadre de séminaires proposés par les collectifs que j’ai créés.

A travers mes activités en design, je tente de contribuer à l’atteinte d’objectifs de développement durable dont les finalités sont sociales. Projets locaux liés au patrimoine culturel, à l’artisanat et au commerce équitable, à l’économie locale et au micro-entrepreneuriat comptent parmi mes principales réalisations. En parallèle, la photographie me permet de compléter mes activités de design par la production d’images, d’approfondir ma relation avec des personnes de divers horizons en racontant des moments symboliques de leurs histoires personnelles ou encore de laisser libre cours à une expression artistique guidée par la curiosité ou l’engagement. Mes travaux dans ce domaine rassemblent photographie pour des entreprises, reportages institutionnels, sujets documentaires ou encore photo de rue.

PHILOSOPHIE

Mon approche du design repose sur une étude précise de la philosophie et des sciences humaines (histoire, sociologie, anthropologie, psychologie). Penser la créativité comme principale énergie du développement humain est le socle sur lequel je tente d’ériger mon action.

Pour concrétiser un développement durable, il est nécessaire de lutter contre l’épuisement des ressources naturelles et intellectuelles, qui peut être constatée à tous les niveaux de notre société à la fois automatisée et en perpétuel mouvement. La « société automatique » décrite par Bernard Stiegler renforce aujourd’hui la « société liquide » présentée par Zygmunt Bauman : l’automatisation technique de nombreux aspects de nos modes de vie accélère le renouvellement des innovations à tel point que plus rien ne s’établit et tout est au contraire en changement permanent. Les consensus durables, ciment de la société humaine, disparaissent peu à peu. Cette extrême impermanence conduit à une perte de repères et à un épuisement des énergies requises pour alimenter ce processus.

La philosophie que j’adopte est donc une alternative à une standardisation et à une destruction généralisée de ce qui nous permet de vivre ensemble. Elle offre une voie pour contrer une paradoxale difficulté à remettre en question ce paradigme, ainsi que pour favoriser des innovations adaptées aux particularités de chaque situation concrète. Elle propose d’utiliser la créativité comme générateur de singularité face à la standardisation, puis d’établir les nouveautés plus durablement grâce à des accords qui garantissent autant leur intégrité que la possibilité de les remettre en question, non plus à chaque instant mais lorsque cela est nécessaire. Elle tente de définir un chemin vers une société créative adaptée au long terme.

LES VALEURS QUE JE CULTIVE

  • CURIOSITÉ
  • CRÉATIVITÉ
  • EMPATHIE
  • COOPÉRATIVITÉ
  • PÉDAGOGIE
  • INITIATIVE